Êtes-vous dépendant amoureux ?

Comprendre la dépendance amoureuse

En général, les personnes affectivement dépendantes peuvent trouver l’origine de leur problème dans leur enfance. Souvent, elles n’ont pas reçu de nombreuses marques d’affection de la part de leur entourage et ont, parfois, été mises de côté au détriment des autres. Ces personnes ont donc grandi avec l’idée qu’elles ne méritent pas d’être aimées et que les besoins des autres passent avant les leurs.

Résultats : elles ont une image déformée de qui elles sont, et elles dépendent du regard de leur entourage pour se sentir bien. Et pour obtenir un regard bienveillant des autres et donc de l’amour, elles en font souvent trop.

Les peurs dues à la dépendance affective

La dépendance affective entraîne plusieurs problèmes pour la personne qui la vit. On peut citer, par exemple, l’angoisse d’être seul(e) qui entraîne de trop solliciter les autres pour ne jamais se retrouver dans cette situation.

On peut aussi parler de la peur de dire « non ». La personne dépendante est incapable de refuser quoi que ce soit et d’assumer ses propres idées. Elle craint d’être rejetée par les autres si elle n’est pas systématiquement en accord avec eux. Du coup, elle efface, en grande partie, sa personnalité.

L’insatisfaction permanente peut aussi être citée. Effectivement, certaines personnes dépendantes au niveau affectif ne sont jamais satisfaites. Elles donnent beaucoup et estiment qu’elles ne reçoivent pas assez des autres. Elles sont donc déçues et leur manière trop insistante de l’exprimer peut mettre en péril leurs relations.

La dépendance au sein du couple

La dépendance affective peut-être ressentie avec la famille, les amis et, bien entendu, avec sa/son partenaire amoureux. Au sein du couple, elle prend souvent beaucoup de place au point de fréquemment aboutir à la fin de la relation amoureuse.

En effet, pour être aimée et ne pas être seule, la personne dépendante au niveau affectif va tenter de répondre au maximum à tous les besoins de son partenaire. Elle va ainsi s’effacer petit à petit au profit de l’autre et enclencher, sans le vouloir, une série de frustrations pour elle et sa/son partenaire.

Par exemple, si, au début d’une relation, il peut être plaisant d’être le centre de l’attention de sa/son partenaire, cette situation peut vite devenir un cauchemar. Du coup, la/le partenaire peut se sentir seul(e) dans une relation où il est l’unique maître à bord et où il prend toutes les responsabilités, quitte à se tromper et à ne pas se sentir soutenu(e).

Dans d’autres relations, au contraire, la dépendance affective de l’un privera de liberté l’autre qui aura l’impression d’étouffer. Elle/il se sentira à l’étroit et n’aura qu’une envie celle de retrouver sa totale autonomie en ne subissant plus la dépendance de l’autre.

Enfin, les frustrations de la personne dépendante au niveau amoureux et son insatisfaction chronique peuvent aussi être des raisons de rupture, car elles entraînent des disputes et des relations tendues au fil du temps.

Et si vous vous êtes reconnu(e) dans ce profil de la personne affectivement dépendante, alors, sachez que des solutions existent. Il faut, tout d’abord, réapprendre à s’aimer, avoir de l’estime pour soi et faire un travail sur le long terme pour connaître ses besoins et y répondre.

Et pour avancer vers un avenir plus serein en couple, vous pouvez aussi faire appel aux voyants de Katleen Voyance qui répondront à toutes vos questions sur ce sujet et bien d’autres encore.

Donnez votre avis !

Si vous souhaitez réagir à cet article, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Envoyer".

Commentaires