Comment combattre sa timidité ?


1. Ayez confiance en vous

Bien entendu, vous avez déjà entendu ce conseil de nombreuses fois ! Mais, il est impossible de passer à côté lorsque l’on parle de timidité. En effet, les timides sont toujours les victimes de leur manque de confiance. Ils prennent trop en considération le regard des autres et cela les empêche d’avancer.

Parfois, il suffit de parler avec un spécialiste, type psychothérapeutes, pour comprendre la racine de cette peur de déplaire aux autres. Lancez-vous ! Sinon, prenez du temps pour réfléchir et trouver les causes de votre manque de confiance en vous.

2. Apprenez à être zen

La timidité est aussi souvent liée au stress et à l’angoisse. Vous devez donc apprendre à gérer les situations qui vous rendent nerveux en allant de l’avant.

Exercices de respiration, yoga, taï chi, sophrologie… sont des activités qui peuvent vous permettre de mieux gérer vos angoisses face aux autres et ainsi de retrouver le calme et la sérénité lorsque vous parlez en public, lorsque vous vous retrouvez face à votre directeur ou lorsque vous souhaitez plaire à quelqu’un !

3. Jouez la comédie

Il existe un exercice que vous pouvez mettre en pratique. Il repose sur l’idée de jouer la comédie. Pour cela, vous devez vous éloigner de votre cadre habituel.

Par exemple, mettez-vous dans la peau d’une personne extravertie. Habillez-vous avec des vêtements colorés et originaux et rendez-vous dans une boulangerie que vous ne fréquentez pas habituellement. Là, votre objectif sera de discuter au moins cinq minutes avec la boulangère en relançant la conversation et en étant extraverti.

Recommencez en allant chez le coiffeur, au supermarché… Et en endossant, à chaque fois, une nouvelle personnalité : le grincheux, l’intello, le farceur… Cela vous permettra de comprendre que vous pouvez être qui vous voulez et que vous n’êtes pas prisonnier de votre personnalité timide !

4. Gérez les critiques et les compliments

Pour une personne timide, rien de pire que les critiques ou les compliments. Les premières vous donnent l’impression d’être mauvais, les secondes vous font terriblement rougir. Il va donc falloir accepter de les recevoir en gérant vos émotions. En effet, ce sont vos émotions qui vous jouent, bien souvent, des tours. Ici, seule l’acceptation que la vie est faite d’échecs et de réussites peut vous aider à avancer !

Chez Katleen Voyance, nous pouvons vous aider à mieux connaître votre avenir et ainsi gérer vos angoisses face à l’inconnu, vos incertitudes, vos doutes qui peuvent souvent alimenter votre timidité. N’hésitez pas à consulter nos voyants pour trouver de l’aide !

Donnez votre avis !

Si vous souhaitez réagir à cet article, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Poster".
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire

Commentaires

  • publiĂ© le 03-10-2016
  • J'ai 26 ans et je me retrouve un peu dans l'article surtout niveau professionnel et Ă©motionnellement
  • publiĂ© le 26-09-2016
  • Dans mon cas la timiditĂ© est moins poussĂ©e que certains, mais suffisante pour me dĂ©ranger. Parler en public n'est pas une activitĂ©, c'est une mission. La peur de me ridiculiser, dire quelque chose qui ne jouera pas en ma faveur me bloque, et c'est Ă  ce moment que je perd mes moyens et fait n'importe quoi. Les oraux pendant ma scolaritĂ© Ă©taient une souffrance, dĂ©jĂ  en primaire pour rĂ©citer nos poĂ©sies apprise me rendait craintif. Mais mon plus gros problĂšme reste les filles. Les filles se sont toujours moquĂ© de mon physique, notamment et surtout mes yeux. Plus elle Ă©tait belle, plus il y avait de "chance" pour qu'elle se moque de moi. Aujourd'hui j'ai 24 ans et plus une fille est belle, plus je suis effrayĂ© Ă  l'idĂ©e de devoir lui parler, mĂȘme si on est en groupe. La timiditĂ© est un frein gĂȘnant dans la vie.
  • publiĂ© le 25-09-2016
  • Bonsoir,je suis d accord en thĂ©orie.mais oĂč s e trouve la diffĂ©rence entre ĂȘtre timide comme beaucoup de personnes et la phobie sociale ?moi,je me suis rendue compte que ça avait un impact sur tous les domaines de ma vie,j j'essaie de trouver au quotidien des moyens pour les contourner,mais on a besoin de travailler et quand ça agit aussi sur ce domaine !!! Je fais plus attention Ă  ce qu'on peut penser de moi qu'Ă  mon propre jugement.alors Je reviens Ă  ma question : oĂč est la limite entre timiditĂ© et phobie?
  • publiĂ© le 23-09-2016
  • bonsoir, vous dites qu'il suffit de comprendre la racine de ce mal en allant chez un specialiste, perso je sais d'ou viens ma timidite, je dirais plutot manque de confiance, c'est vrai que le stress et l'angoisse n'arrange pas.s e mettre dans la peau d'un extraverti, oui j'aimerai bien, mais aller parler comme ca a une personne comme la boulangere du coin, mais quoi dire apres le bonjour, il fait beau aujourd'hui , complique pour une personne rĂ©servĂ©e meme si au fond d'elle, elle en a envie. Je suis d'accord avec les compliments et les critiques. ces critiques qui font plus de mal meme si on se dit dans sa tete :non mais ca rentre quand meme dans votre tete et vous rend encore plus vulnerable alors que les compliments, ca fait plaisir sur le moment mais ne rentrent pas dans la tete pour vous donner un peu plus de confiance en vous.

Notre voyance

DĂ©couvrez nos tests, horoscopes ...