Pour ou contre fêter la Saint-Valentin ?

Pour : la Saint-Valentin, une tradition à respecter 

La Saint-Valentin est une très ancienne tradition. Les premières traces de cette fête remontent à l’antiquité. Elle serait liée à la religion romaine. C’est ensuite, au XIVe siècle, en Grande-Bretagne, que l’on entend à nouveau parler de la date du 14 février. Il s’agit d’une fête durant laquelle les amoureux déclarent leur flamme à leurs dulcinées à l’aide de lettres romantiques. Cette tradition s’étend progressivement dans le reste de l’Europe et du monde, et, au XXe siècle, elle perdure encore et est toujours la fête des amoureux.

Pour certains, cette raison est suffisante pour avoir envie de célébrer la Saint-Valentin. En effet, quoi de plus romantique qu’une tradition qui, siècle après siècle, rassemble les amoureux du monde entier.

Pour : le 14 février, un jour pour célébrer son amour

D’autres pensent tout simplement que la Saint-Valentin est une date essentielle, car elle permet de prendre le temps de fêter réellement son amour pour l’autre. Nos vies mouvementées, avec des emplois du temps chargés, font que l’on n’a pas toujours la possibilité de mettre son couple en avant et de rendre hommage à son histoire d’amour comme elle le mérite.

La Saint-Valentin est donc un jour qui permet à de nombreux couples de faire une pause et de prendre le temps de se retrouver.

Contre : la Saint-Valentin, une fête commerciale avant tout

Mais malgré le fait que la Saint-Valentin soit une tradition séculaire et que l’on y célèbre l’amour, certains n’ont pas envie de la fêter. Sont-ils des rabat-joie pour autant ? Peut-être pas, car nombre d’entre eux se plaignent tout simplement du fait que le 14 février est une journée trop commerciale.

Les fleuristes, les boutiques de cadeaux et les restaurants en profitent pour augmenter leur chiffre d’affaires. Les publicités sur le sujet envahissent les médias et les promotions affluent. Et certains couples n’hésitent pas à mettre la barre toujours plus haut pour s’éblouir, quitte à exagérer un peu. Mais l’amour se juge-t-il à l’aune de ce que l’on dépense financièrement le jour de la Saint-Valentin ?

Contre : le 14 février, la stigmatisation des célibataires

Autre point négatif lié à la Saint-Valentin, la stigmatisation des célibataires. Effectivement, le jour du 14 février, tout le monde est censé passer son temps en amoureux et vivre une expérience formidable et romantique, sauf les célibataires, bien entendu.

Et certains d’entre eux vivent très mal cette situation. Ils se sentent mal à l’aise le jour de la Saint-Valentin, car cette fête leur rappelle qu’ils sont seuls. Certaines personnes préfèrent donc ne pas fêter la Saint-Valentin afin de ne pas accentuer le sentiment de solitude des autres.

Et si vous hésitez toujours entre fêter ou non la Saint-Valentin, discutez-en avec votre partenaire. Ainsi, vous prendrez votre décision à deux. Enfin, n’oubliez pas que vous pouvez aussi contacter les voyants de Katleen Voyance pour connaître l’avenir de votre histoire d’amour ou, si vous êtes célibataire, savoir si vous allez rencontrer quelqu’un.

Donnez votre avis !

Si vous souhaitez réagir à cet article, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Envoyer".

Commentaires