Harcèlement au travail, comment réagir ?

Qu’est-ce que le harcèlement ?

Le harcèlement peut revêtir plusieurs formes : harcèlement moral ou harcèlement sexuel. Concernant le harcèlement moral, on le définit par des : « agissements répétés […] qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel ». Pour le harcèlement sexuel, on parle du : « fait d'imposer à une personne, de façon répétée, des propos ou comportements à connotation sexuelle ou sexiste ».

Dans les deux cas, les victimes de harcèlement sont touchées dans leur dignité et se sentent souvent humiliées et intimidées. Elles peuvent même subir des atteintes physiques. Et cette situation, qui peut être le fait d’un collègue ou d’un responsable, peut avoir des conséquences importantes sur la santé. Il ne faut donc jamais se laisser faire.

Dire stop !

La première étape pour se sortir d’une situation de harcèlement est de réussir à dire stop à son harceleur. Il faut être clair en exigeant que cette situation cesse immédiatement. Il y a peu de chances que cette action fonctionne, car le harceleur risque de continuer, mais c’est une façon de le prévenir avant d’entamer des poursuites et de peut-être arranger la situation de cette manière.

En parler !

En situation de harcèlement, il est très important de ne pas rester seul(e). Il faut en discuter avec son entourage, car se confier permet de se sentir mieux, d’être entendu et soutenu moralement. Il est également nécessaire d’en parler rapidement avec sa hiérarchie en lui demandant d’agir au plus vite afin que les faits de harcèlement moral ou sexuel cessent.

À ce stade, il peut être utile de présenter des preuves aux membres de sa direction. Il faut donc conserver les échanges mails, les SMS, et obtenir des témoignages de la part de ses collègues afin de prouver ses dires.

Se défendre !

Si la direction ne prend pas cette situation au sérieux ou que le harceleur est le dirigeant de l’entreprise, il est temps de se défendre. En effet, le harcèlement sexuel ou moral est interdit par la loi. Une personne harcelée peut donc aller voir les représentants des salariés, un syndicat, un médecin du travail, mais également faire appel à l’inspection du travail pour être soutenue.

Il est tout à fait possible de porter plainte contre un harceleur. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir un maximum de preuves et de faire appel à un avocat afin de mettre toutes les chances de son côté !

Quelle que soit votre situation, ne restez pas seul(e) face au harcèlement, et n’oubliez pas que les voyants de Katleen Voyance peuvent vous aider à en savoir plus sur votre avenir en cas de problème au travail.

Donnez votre avis !

Si vous souhaitez réagir à cet article, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Envoyer".

Commentaires