SĂ©paration du couple : qui garde le chien ou le chat ?


Privilégier l’arrangement à l’amiable

Si le chien ou le chat a été adopté avant le début du couple et est déclaré sous la responsabilité de l’un des deux partenaires, alors, la question ne se pose pas. Il appartient toujours à cette même personne après la séparation. Il est tout de même possible de faire don de cet animal à son partenaire si cet arrangement est préférable au bien-être de l’animal.

Mais si le chat ou le chien a été adopté par le couple, il faut alors trouver un arrangement à l’amiable. En effet, l’animal de compagnie n’est ni un jouet ni un meuble, il ne faut pas qu’il se retrouve au milieu des disputes du couple concernant la séparation. Il est essentiel de trouver la solution qui sera la plus avantageuse pour le chien ou le chat.

Un choix qui dépend des situations

Choisir la meilleure solution pour l’animal dépend de nombreux critères qu’il faut tous prendre en compte. Il faut également penser que la séparation peut être mal vécue par le chien ou le chat, il est donc important d’en minimiser les conséquences le plus possible.

Ainsi, si l’animal est particulièrement attaché à l’un des deux partenaires, il est préférable qu’il reste avec lui. On peut aussi considérer que celui qui conserve l’usage de la maison ou de l’appartement, garde l’animal de compagnie. Cette option doit être sérieusement envisagée si l’on parle d’un chat, qui est un animal territorialiste qui peut être perturbé par un déménagement. Les animaux sont aussi souvent attachés aux enfants. Alors, si l’un des deux parents à la garde des enfants, il est naturel qu’il conserve également la garde du chat ou du chien.

Enfin, sachez que si aucune entente n’est possible entre les partenaires, il est possible de demander à un juge de trancher pour qu’il donne la garde de l’animal à l’un ou à l’autre des partenaires.

Et si personne ne veut de l’animal de compagnie ?

Un autre cas peut aussi se présenter lors d’une séparation, celui où personne ne veut prendre la charge du chien ou du chat. C’est triste, mais c’est une réalité. Problème de place, de finances, manque de temps… La séparation peut engendrer des situations dans lesquelles l’animal de compagnie ne peut plus être géré correctement.

Pour son bien, il faut alors s’en séparer, mais rappelez-vous qu’un animal est un être sensible. La loi le décrit comme un : « être vivant doué d’une sensibilité ». On ne dispose donc pas d’un chat ou d’un chien comme d’un meuble et on ne l’abandonne pas sur le bord de la route sous prétexte qu’il devient encombrant lors d’une séparation. Il faut plutôt prendre contact avec des associations, comme la SPA, par exemple. Elles peuvent prendre en charge les animaux de compagnie afin de les proposer à l’adoption. Ceux-ci ont alors la possibilité d’être recueillis par une autre famille.

Et si vous vous posez d’autres questions à propos de votre séparation, faites appel aux voyants de Katleen Voyance. Ils sont là pour vous aider à trouver des réponses pour vous permettre d’avancer en ayant une meilleure connaissance de votre avenir.

Donnez votre avis !

Si vous souhaitez réagir à cet article, remplissez le formulaire ci-dessous et cliquez sur "Poster".
Veuillez vous connecter pour poster un commentaire

Commentaires

Notre voyance

DĂ©couvrez nos tests, horoscopes ...