Voyance Privée

Voyance en Privé 01 78 41 99 00

14€ / 10 mn - 3,50€ / mn sup.

Cabinet Katleen Voyance
La Voyance Tendance

Voyance Audiotel

Voyance Audiotel 08 99 86 51 52

1,35€ / appel - 0,34€ / mn

Horoscope Scorpion semaine du 28 juillet au 03 août 2014

Scorpion

Amour

Couples :
Période agréable à vivre en couple. Vénus, la déesse de l'amour et de la tendresse, vous promet une vie conjugale harmonieuse. De plus, vous bénéficierez du soutien de Mars, le dieu du désir, de la sexualité et de la conquête amoureuse. Vous aurez donc le vent en poupe.

Célibataires :
Vous serez entraîné dans une succession de festivités, au cours desquelles vous ferez de nombreuses rencontres. Vous pourrez flirter et marivauder autant que vous voudrez, avec plus ou moins de bonheur. Votre charme sera très opérant.

Argent

Saturne en cette configuration va vous inciter à faire preuve de sérieux et de prévoyance en matière pécuniaire, ce qui, habituellement, n'est pas votre fort. Vous consoliderez donc votre situation financière, et pourrez même bientôt vous offrir quelques petites folies dépensières bien agréables.

Santé

Bonne résistance de fond. Votre corps se fera oublier, ce qui est bien la meilleure des choses. Seuls quelques natifs atteints d'une affection de longue durée devront se montrer plus vigilants ; ne négligez pas votre traitement, vous risquez de voir votre état s'aggraver si vous ne suivez pas scrupuleusement les recommandations de votre médecin.

Travail

Cet impact de Jupiter vous donnera envie d'affirmer vos ambitions professionnelles avec plus de force. Vous obtiendrez les succès dont vous rêvez, à condition de ne pas trop fanfaronner et d'éviter les provocations inutiles.

Famille

La période sera calme pour vous sur le plan familial. Sous l'impulsion de la planète Uranus, vous serez plus attentif à ceux qui vous entourent, et vous saurez vous montrer compréhensif et bienveillant à l'égard de toute votre maisonnée.

Citation de la semaine

"Les conséquences de la colère sont beaucoup plus graves que ses causes" (Marc Aurèle).