Horoscope Sagittaire semaine du 20 au 26 octobre 2014

Sagittaire

Amour

Couples :
Vous n'aurez pas à redouter des remous ou des fâcheux changements dans votre vie de couple. Le bien-être et la sérénité seront au programme de la période. Grâce à l'influence euphorisante de la planète Neptune, votre esprit de critique sera neutralisé, et vous chercherez plus à souligner les qualités de votre conjoint ou partenaire qu'à lui reprocher ses défauts.

Célibataires :
Soyez sur vos gardes : les personnes que vous rencontrerez en cette période ne seront vraiment pas faites pour vous. Il vous faudra encore patienter avant de trouver l'âme soeur qui vous convienne parfaitement.

Argent

Calme plat dans le domaine pécuniaire. Certes, vous ne bénéficierez d'aucune chance particulière, mais vous éviterez aussi, du même coup, les mauvaises surprises. Contentez-vous de gérer sagement votre budget, en fourmi prévoyante et organisée.

Santé

Pluton en bonne position dans votre Ciel vous gratifiera d'une énergie et d'une vitalité intenses. Mais vous aurez, sous l'influence de Neptune, tendance à les dépenser sans compter et d'une manière désordonnée. Faites preuve de modération et de discernement.

Travail

Cette période ne sera pas facile à vivre. Sauf si vous faites un important effort d'adaptation ! En acceptant de voir l'aspect positif de certains changements d'ordre professionnel, vous pourrez alors tirer le meilleur parti des influences planétaires. Vous réussirez même à retourner à votre avantage des situations délicates.

Famille

Vous aurez probablement des sujets de mécontentement et de colère à propos d'un de vos enfants qui ne cesse de faire des sottises. Mais ni les reproches ni les punitions ne seront efficaces pour remédier à la situation. Vous devrez essayer de comprendre cet enfant et lui donner des conseils appropriés. En tout cas, sachez que "rien n'est moins raisonnable que de vouloir que les enfants le soient" (Madame de Maintenon).

Citation de la semaine

"La chance est comme une femme légère : elle opprime le pauvre et s'enivre des charmes du riche" (proverbe géorgien).