Horoscope Cancer semaine du 27 octobre au 02 novembre 2014

Cancer

Amour

Couples :
Votre horreur de la routine sera encore accentuée par cette position de Mercure. Voilà qui risque de poser quelques problèmes si vous êtes marié depuis plusieurs années. Le poids des habitudes vous semblera tout d'un coup particulièrement lourd à porter, et vous chercherez, par tous les moyens, à y échapper, au risque de provoquer bien des remous dans votre vie de couple.

Célibataires :
Le climat affectif se gâtera. Vous aurez une vie amoureuse assez compliquée, et votre humeur instable et vagabonde vous incitera davantage à l'aventure, aux rencontres étranges et sans lendemain, ou encore à une double vie douteuse.

Argent

Vous pourriez connaître des problèmes multiples en rapport avec l'immobilier. La période ne sera pas bonne pour prendre des décisions dans ce domaine. D'autre part, nécessité absolue de réduire vos dépenses.

Santé

L'influence de Jupiter en mauvaise configuration concernera surtout le travail quotidien. Cette planète pourrait donner naissance à un climat globalement éprouvant en accroissant la nervosité des natifs concernés. Les moins chanceux seront sans doute ceux qui travaillent à domicile ; ils seront les plus exposés aux mauvaises surprises de tous genres.

Travail

L'environnement astral de la période pourra être facteur de chance pour tout ce qui se rapporte à des concours, des examens d'admission ou de promotion en général. Il favorisera tout particulièrement ceux qui travaillent dans une multinationale, dans une firme spécialisée dans l'import-export, ou encore dans les organismes internationaux.

Famille

Les accrochages avec votre entourage familial ne manqueront pas, car vos proches seront rarement d'accord avec vous et de plus votre comportement actuel n'est pas fait pour arrondir les angles. Il serait pourtant dommage de gâcher votre intimité par un manque de souplesse, alors qu'au fond de vous, vous aspirez à l'harmonie et au calme.

Citation de la semaine

"Nous convenons de nos défauts, mais c'est pour que l'on nous démente" (Florian).